Evaluer par compétence - cycle 4 - SVT

mardi 26 juin 2018
par  Laurence Chapon
popularité : 95%


Comme tout enseignant, je me suis longuement posé des questions sur l’évaluation des élèves. En début de carrière, mon objectif premier était de formaliser des évaluations dont la difficulté était à la hauteur de ce que l’on attend de l’élève selon la classe. C’est avec l’expérience et quelques échecs (devoir trop facile, trop dur) que j’ai progressé dans ce domaine.
J’ai eu la chance de participer pendant 3 ans à la production de sujets du bac L pour les départements d’outre-mer et lycées français à l’étranger. Ces 3 années ont été très riches en enseignement. On peut considérer cette expérience comme "l’épreuve du feu" d’un soldat. En effet, nous avons été sensibilisés à la la problématique de l’évaluation en formation initiale, sans avoir vraiment été formés. En gros, de la théorie et assez peu de pratique.
Là, c’était : 2 inspecteurs académiques, 1 inspecteur général et une vingtaine de collègues qui ne se privent pas d’exprimer leur opinion sur votre travail. Pas de pitié, il faut que ce soit parfait... Le document doit être scientifiquement irréprochable, la question formulée de manière parfaitement compréhensible à la virgule près, réfléchir à ce qu’on attend comme réponse et revoir si la question a été correctement formulée.

Voila la réaction de mon neveux . Il entre en 6e cette année :
Q. Qu’est-ce qui se passe dans ta tête si un professeur t’annonce qu’il va y avoir un contrôle ?
R. "Je suis un peu stressé car je ne sais pas quelles questions je vais avoir".
Je me dit "Est-ce que je vais y arriver ?".
Q. Pourquoi est-ce important d’y arriver ?
R. Il faut travailler pour avoir le bac. Pour avoir un métier plus tard.
Q. Imagine que tu as fait l’évaluation et tu as eu 12/20. Qu’en penses-tu ?
R. Je ne suis pas content car ce n’est pas une bonne note. Je suis déçu.
Q. Imagine que tu as eu 8/20. Qu’en penses-tu ?
R. Je suis stressé car je sais que mes parents ne vont pas être content. Je suis plus déçu qu’avec le 12/20.
Q. Pour la prochaine évaluation, que comptes tu faire pour te préparer ?
R. Je vais travailler encore plus pour avoir une meilleur note.
Q. D’après toi, à quoi cela sert de faire des évaluations ?
R. Cela sert a savoir si j’ai bien retenu ce que je devais apprendre.
Q. Est-ce que cela sert aussi à d’autres personnes ?
R. En fait, c’est compliqué à expliquer. Pour ceux qui travaillent pas, le prof peut lui dire qu’ils n’ont pas assez travaillé.

Ce que je perçoit des réponses de mon neveux, c’est que l’évaluation est ciblée sur les savoirs. Il n’évoque pas les savoirs faire, c’est à dire les compétences.
Par contre, il a bien perçu l’intérêt diagnostic pour lui même (l’élève) et pour l’enseignant.
Ce qui ressort aussi et qui est présent chez une majorité d’élèves c’est le côté inquiétant, angoissent de l’évaluation. Il dit que cela le stresse. Ce qui est paradoxal, puis qu’il a bien vu que cela sert à situer l’élève dans ses apprentissages.

Cela fait maintenant la 3e année que j’évalue par compétence.
Tout d’abord, un petit éclaircissement sur l’évaluation. Évaluer est souvent considéré par les élèves comme une épreuve. Il faut réussir. Cette pression est souvent liée au besoin des élèves de montrer qu’ils sont capables de réussir. Il est important de faire plaisir à ses parents, il faut que j’ai une bonne note.

Si je regarde la définition du dictionnaire Larousse , voilà ce que je trouve :

Déterminer, fixer, apprécier la valeur, le prix de quelque chose, d’un bien, etc. : Évaluer un tableau à trois millions.
Déterminer approximativement la durée, la quantité, le nombre, l’importance de quelque chose : Évaluer la population d’une région à plusieurs millions.

 Les compétences travaillées en SVT

Pratiquer des démarches scientifiques
Formuler un problème
Proposer une hypothèse
Suivre un protocole
Raisonner
Expliquer la démarche de la manipulation
Mettre en œuvre une démarche scientifique

Concevoir, créer, réaliser
Concevoir un protocole expérimental
Mettre en œuvre un protocole expérimental

Utiliser des outils et mobiliser des méthodes pour apprendre
Exploiter un document
Organiser son travail
Réaliser un compte rendu

Communiquer
Choisir un mode de représentation adapté
Réaliser un texte argumentatif
Réaliser un schéma
Réaliser un dessin d’observation
Réaliser un tableau
Réaliser un graphique

Utiliser des outils numériques
Conduire une recherche sur internet
Utiliser des logiciels

Adopter un comportement éthique et responsable
Effets des activités humaines sur l’environnement
Faire des choix sur des arguments scientifiques
Comprendre les enjeux du développement durable
Distinguer croyance ­ savoir scientifique.

Se situer dans l’espace et dans le temps
Situer l’espèce humaine dans l’évolution des espèces.
Appréhender différentes échelles de temps géologique et biologique
Appréhender différentes échelles spatiales
Identifier comment se construit un savoir scientifique.

 Les compétences transversales

Mme. Lommé, professeur de Mathématique, et moi même avons convenu d’un référentiel commun d’évaluation de compétences transversales que nous avons intitulé "Être collégien".

Voici la liste des compétences ainsi évalées :
Respecter les consignes
Faire ses devoirs
Se concentrer en classe.
Être soigneux
Avoir son matériel
Respecter les autres
Savoir travailler en équipe

 Outil de suivi des élèves

L’outil retenu par l’équipe pédagogique pour réaliser un suivi et une synthèse des acquisitions des élèves est SACoche.
Pour y accéder, parents et élèves ont un identifiant et un mot de passe.
Ne pas hésiter à me contacter si vous n’avez pas votre identifiant ou si vous l’avez perdu.


Commentaires

Brèves

QR Code du site

vendredi 27 juillet 2012

QR Code

Anniversaire Darwin

mercredi 31 mars 2010

Travaux des élèves de 2nde 4